Autres informations et services du gouvernement: www.belgium.be   Logo van de Belgische federale overheid

Gare aux escrocs sur les sites de ventes en ligne

Gare aux escrocs sur les sites de ventes en ligne. Ces derniers temps, de plus en plus d’utilisateurs de sites Internet de deuxième main et d’autres sites de vente nous signalent des pratiques frauduleuses. Votre situation correspond à l’une des situations suivantes ? Redoublez de vigilance et coupez court au processus d’achat ou de vente.

  • On vous demande de finaliser la vente en dehors du site de petites annonces.
  • On vous demande de payer en passant par une société de livraison ou de transport.
  • On vous demande de procéder à une vérification bancaire.
  • L’acheteur vous propose un montant supérieur à celui que vous demandez.
  • On vous demande de payer un acompte pour confirmer la vente en passant par Western Union ou Moneygram
On vous demande de finaliser la vente en dehors du site de petites annonces

En cas de finalisation de la vente en dehors du site de petites annonces, le site en question ne peut pas intervenir en cas d’activités suspectes. Soyez vigilant lorsque l’acheteur/le vendeur vous demande de poursuivre la communication en passant par une adresse qui n’est pas associée au compte sur le site de petites annonces.

On vous demande de payer en passant par une société de livraison de colis ou une société de transport

L’acheteur vous propose d’organiser le retrait des marchandises en passant par une société de livraison de colis telle que DPD, DHL ou UPS ou par une société de transport.

Société de livraison de colis

On vous demande de créer un compte sur le site Internet d’une société de livraison de colis ou une société de transport. L’escroc vous transmet un lien renvoyant vers un faux site Internet qui ressemble au site officiel de DPD, DHL ou UPS, par exemple. Pour en apprendre davantage sur les noms de domaine, consultez notre page consacrée au phishing.

Société de transport

L’acheteur intéressé souhaite acheter votre article immédiatement, sans l’avoir vu. En contrepartie, il vous demande de prendre en charge les frais d’une société de transport. Et de payer ces frais pour garantir la vente.

L’escroc envoie un lien qui vous mène au site Internet d’une société de transport qui n’existe pas. L’escroc a personnellement créé ce site pour vous faire croire qu’il s’agit d’une véritable société de transport.

Le faux site vous demande de vous identifier en insérant votre carte de banque dans un lecteur de cartes. Le but est soi-disant de régler l’envoi, mais c’est en réalité une façon pour l’escroc de s’approprier vos données bancaires. Dès qu’il sera en possession de ces informations, il n’aura plus qu’à vider tous vos comptes.

On qualifie cette pratique de « phishing ». Apprenez à reconnaître le phishing sur cette page.

 

On vous demande de procéder à une vérification bancaire

Redoublez de vigilance lorsque l’on vous demande de cliquer sur un lien qui vous enverra sur un site Internet destiné à vérifier l’exactitude de votre IBAN. L’escroc vous explique qu’il/elle a déjà été victime d’une escroquerie et qu’il/elle souhaite donc s’assurer de votre honnêteté. Il/elle vous demande donc de prouver l’exactitude de votre IBAN. Attention ! Il/elle vous redirige vers un site Internet de phishing.

Il peut arriver qu’il/elle vous demande de verser un faible montant (souvent 0,01€) sur son compte en guise de vérification. Là aussi, l’escroc vous envoie un faux lien afin de voler vos coordonnées bancaires.

Dans l’exemple ci-dessous, le nom de domaine est tweedehands-be. C’est suspect, puisque le nom de domaine officiel est évidemment tweedehands. Pour apprendre à contrôler les noms de domaine, consultez cette page.

 

L’acheteur vous propose un montant supérieur à celui que vous demandez

Les escrocs proposent un montant supérieur pour susciter votre intérêt et votre attention. Ici aussi, lorsque quelque chose est trop beau pour être vrai, c’est que ce n’est pas vrai.

On vous demande de payer un acompte pour confirmer la vente

Le vendeur vous demande de payer un acompte pour confirmer la vente. Les escrocs vous demandent de payer via Western Union ou Moneygram. En utilisant un système d’intermédiaires ou « money mules », ils effacent leurs traces. Vous perdez alors l’acompte.

N’effectuez jamais de paiement après avoir cliqué sur un lien transmis par l’escroc. Les faux sites Internet permettent aux escrocs de voler vos coordonnées bancaires et, par la suite, votre argent.

Quelques exemples
volledige breedte
volledige breedte
volledige breedte
volledige breedte
1
Erste Hilfe!

Au secours

Avez-vous un problème?
1
Wie sicher sind Sie?

Testez votre sécurité

Faites nos tests !
2
Sicher im Internet

Surfez en toute sécurité

Conseils pour surfer en toute sécurité
3

Ça peut vous arriver: témoignages

anthony

Back-Ups

Pour Anthony (54), ce sont dix ans de travail qui se sont envolés
Nicole

Microsoft scam

Nicole (84), victime du phishing, y a laissé toutes ses économies
phishing

Phishing

Les auteurs d’e-mails de phishing ne prennent pas congé