Autres informations et services du gouvernement: www.belgium.be   Logo van de Belgische federale overheid

En forme en 1 minute ? C'est possible. Vraiment.

La santé digitale des Belges n’est pas en grande forme. Mais la solution est aussi simple que d’enfiler des chaussures de sport. Vous n'êtes même pas obligé de quitter le siège de votre bureau !

Nous sommes fiers de nos Diables Rouges. Nos autres équipes nationales et athlètes sont également très populaires. La Belgique marque des points dans le domaine du sport. Cela provoque un effet boule de neige : les clubs sportifs sont pleins et les gens font plus attention que jamais à suivre un mode de vie plus sain.

Mais pour notre santé digitale, rien n’est joué. En comparaison avec d'autres pays, nous ne nous améliorons que légèrement. Si le fitness digital était un sport, nous serions glorieusement éliminés dès le premier tour. Dommage, car aucune autre discipline ne permet d’être en forme en si peu de temps. En quelques clics de souris, vous obtenez une meilleure condition digitale et vous disposez immédiatement de la puissance de Lukaku en ligne.

Bisounours versus WannaCry

C'est un phénomène étrange. Régulièrement dans les journaux, les sites d'information et les médias sociaux nous pouvons lire de nombreux messages sur les dangers en ligne. Et pourtant, tous ensemble, nous sautons aveuglément à pieds joints dans le monde numérique, comme si c'était un grand pays de Bisounours composé uniquement de personnes et d'algorithmes de bonne volonté.

Prenons le 12 mai 2017. Le monde découvre WannaCry, un virus qui prend en otage - ou ransomware – et qui infecte les systèmes informatiques à une vitesse inédite. Les fichiers de plus de 300.000 appareils sont soudainement rendus inaccessibles. Les victimes sont confrontées à un dilemme cornélien : payer pour récupérer leurs données ou les perdre. Que le virus puisse frapper si impitoyablement fort a tout à voir avec l'attitude laxiste des propriétaires d'ordinateurs. Wannacry a également utilisé une vulnérabilité connue dans les systèmes informatiques. Une vulnérabilité qui pourrait facilement être corrigée par des mises à jour rapides.

Il vaut mieux donc ne pas attendre et voir venir. Le mois dernier, une école de Roulers en a fait la sombre expérience : son réseau a été piraté via un soft spot et une rançon a également été demandée. Heureusement, les dégâts ont pu être réduits de manière significative grâce aux sauvegardes, mais les 3.000 élèves et les 450 membres du personnel ont connus des perturbations considérables.

L’entraînement de une minute : mises à jour et back-ups

La pénurie des connaissances digitales joue-t-elle un rôle dans le manque de santé digitale ? Certainement. Beaucoup de gens ne se sentent pas encore familiarisés avec la technologie. “Cela fonctionne, alors je ne m’en occupe pas”, mais nous devons inverser cette méthode de réflexion. Parce que si vous ne vous en occupez pas, cela ne fonctionnera plus demain. Ou pire encore. Et vous perdez alors de l'argent, des données ou votre réputation.

Une routine saine est pourtant simple à suivre. Effectuer régulièrement des mises à jour et des back-ups ponctuels, voilà le duo gagnant pour protéger vos données. Et vous ne devez même pas vous fatiguer. C’est comme s'il suffisait de porter des vêtements de sport pour être en forme. Est-ce trop beau pour être vrai ? Pas du tout. La santé digitale est vraiment aussi simple que ça. Mieux encore : restez en forme pendant que vous dormez ! Parce que les sauvegardes et les programmes de mise à jour peuvent même être effectués automatiquement si vous configurez votre ordinateur ou votre smartphone correctement.

Tout le monde en bonne santé et prêt à jouer

La sécurité à 100 %, ça n’existe pas. C’est pareil dans le monde numérique. Mais que cela ne vous empêche pas d'en profiter. Soyez simplement sur vos gardes. Avec quelques règles de base, vous pouvez aller loin. Octobre est le mois de la cyber sécurité. Une occasion idéale pour reprendre votre ordinateur en main. Cela prend peu de temps, donc plus d’excuses pour ne rien faire. Sur safeonweb.be, vous pouvez voir où en est votre santé digitale grâce à un test. Et vous obtenez immédiatement des conseils pour mieux faire.

Si nous nous mettons tous à jour, si nous faisons des back-ups et que nous suivons quelques conseils de sécurité simples, notre classement national sur la santé digitale augmentera. Une reprise en main complète et rapide en octobre nous permettra d’être immédiatement plus en forme et plus forts. Notre pays sera directement moins vulnérable face aux attaques vicieuses des cyber criminels. Et nous deviendrons aussi légendaires que nos Diables rouges.

en forme
volledige breedte

Miguel De Bruycker, directeur, Centre pour la Cybersécurité Belgique

Phédra Clouner, directrice adjointe, Centre pour la Cybersécurité Belgique